Voyage d'études au Japon

Konnichiwa chers samouraïs de l’information scientifique,

Cet automne, l’AJSPI, sous la forme de dix vénérables journalistes, s’envole au pays du soleil levant (du 19 au 31 octobre). Au programme, la gestion des déchets radioactifs autour de Fukushima, la découverte de sites archéologiques mis au jour suite à la catastrophe de 2011, une plongée dans l’exploration océanique profonde, des robots, de l’espace, des cellules iPS, de la sismologie et de la volcanologie. Bref, un planning sumo. Le rythme sera soutenu et le confort minimal. Toutes les visites sont obligatoires. Une présentation de la situation autour de Fukushima sera sans doute effectuée avant le départ.

Séminaire ISCC-AJSPI autour de la question des « Science media centres »

L’Institut des sciences de la communication du CNRS (ISCC) et l’Association des journalistes scientifiques de la presse d’information (AJSPI) organisent un séminaire autour de la question des « Science media centres ». Initiée en Grande-Bretagne, et souhaitant s’étendre à d’autres pays, cette institution affiche l’objectif de fournir des informations scientifiques pour structurer la communication de la science vers le public. Mais quelle pourrait être son influence quand les points de vue sont très divergents, par exemple dans le cas des controverses sociotechniques ? Des chercheurs, des journalistes et des représentants d’institutions scientifiques ouvriront le débat sur les avantages et les inconvénients d’une telle structure, en particulier en France.

Colloque sur "Le journalisme scientifique dans les controverses"

Le colloque "Le journalisme scientifiques dans les controverses" co-organisé par un centre de recherche, l'ISCC (Institut des sciences de la communication du Cnrs) et l'AJSPI  tenu au 101 rue de l'Université, à l'invitation de l'Office parlementaire d'évaluation des choix scientifiques et technologiques, a rencontré un grand succès.

Rencontre avec Jean-François Rocchi, PDG du BRGM

L'AJSPI a fait parvenir deux courriers à Mme Geneviève Fioraso, ministre de l'Enseignement supérieur et de la recherche protestant contre les pratiques du BRGM dans ses relations avec les journalistes (à lire sur le site web de l'AJSPI). A la suite de cette démarche, le ministère a demandé au PDG du BRGM de recevoir une délégation du bureau de l'AJSPI. Cette rencontre s'est déroulée le jeudi 14 février de 10h30 à 11h45 au siège du BRGM.

S'abonner à Flux de la page d'accueil