Petit déjeuner AJSPI-CNRS le 26 janvier sur les techniques de modification du génome

Par Marina Julienne le mar 17/1/17 - 18:27

L’AJSPI et le CNRS vous invitent à un petit-déjeuner le jeudi 26 janvier à 9 h sur le thème : « Techniques de modification du génome : jusqu’où ira t-on ? ». Nous ferons un point scientifique et éthique avec Carine Giovanangelli et Patrick Gaudray.

Questionnaire à l'intention des candidats à la Présidentielle 2017

Par Emilie Gillet le lun 16/1/17 - 11:40

L'AJSPI est attachée à ce que l'enseignement supérieur, la recherche et l'innovation fassent pleinement partie du débat suscité par les prochaines élections présidentielles. Afin de favoriser cet objectif, et comme nous l'avions déjà fait en 2012, nous avons décidé de soumettre aux candidats une liste de questions, certes limitée mais pensons-nou

Découvrez le nouveau Grand musée du parfum avec l'AJSPI

Par Marie Guerra le mar 10/1/17 - 11:44

L’AJSPI vous invite à découvrir le tout nouveau Grand Musée du Parfum le vendredi 27 janvier à 19 heures.

Du vinaigre aromatisé à la calone, molécule phare de « l’Eau d’Issey », des parfums de l’Antiquité aux fragrances créées sur mesure pour des marques, de notre capacité à sentir les parfums au secret de fabrication, vous saurez tout sur le parfum grâce à la visite guidée que l’AJSPI vous propose en compagnie de Guillaume de Maussion, président du musée, Sandra Arstrong, sa directrice et Roland Salesse, neurobiologiste de l’olfaction à l’Inra.

Lettre ouverte

Par l' AJSPI le mar 15/11/16 - 8:53

Courant octobre, sur l’antenne de France Inter, Nicolas Sarkozy, candidat à la présidence de la République française, a publiquement remis en cause l’implication de l’Homme dans le dérèglement climatique. Son affirmation va à l’encontre de 97 % de la littérature scientifique sur le sujet, et d’un consensus scientifique mondial synthétisé par le panel de près d’un millier de scientifiques du GIEC. Et qu’un journaliste généraliste ne trouve rien à redire à cette contre-vérité en dit long sur l’insuffisant niveau de connaissances des Français sur ces enjeux pourtant majeurs. Oui, le climat de la Terre n’a jamais cessé de changer par le passé, mais ce qu’il faut retenir, c’est qu’il ne l’a jamais fait avec cette ampleur ni cette vitesse depuis le début de l’histoire humaine. Et le fait qu’il y ait des fossiles dans le Sahara ne changera rien à cette réalité.