Vous êtes ici

Les mouvements collectifs (intelligence, auto-organisation)

Par Marina Julienne le jeu 23/10/14 - 10:05

Les bancs de poissons, les nuées d’oiseaux ou encore les mouvements de foules sont des exemples de mouvements collectifs coordonnés par un très grand nombre d’individus. De tels comportements, allant du simple déplacement en avant jusqu'à des tourbillons ou des agrégations spontanées, sont étudiés par des chercheurs, dans l’objectif notamment d’imaginer de nouveaux systèmes intelligents collectifs.

Pour en parler : 

  • Bertrand Maury, professeur au Laboratoire de mathématiques d’Orsay (CNRS/Université Paris-Sud). Il évoquera la modélisation des mouvements de foule, un enjeu majeur de société pour la sécurité des bâtiments publics, la gestion de grands rassemblements, l’optimisation des embouteillages, etc. Les modèles mathématique et numérique développés tiennent compte des comportements individuels, seul moyen de représenter ce qui est observé en pratique. Quelques applications concrètes de ces  recherches : permettre une évacuation sûre d’un bâtiment en situation d’urgence ou encore fluidifier les embouteillages.
     
  • Denis Bartolo, chercheur et professeur au Laboratoire de physique de l'ENS de Lyon (CNRS/ENS Lyon). Il travaille en particulier à une meilleure compréhension des mouvements collectifs qui s’initient spontanément et sans « leader », comme ceux observés au sein des bancs de poissons ou des essaims d’insectes. Pour cela, son équipe a conçu un système physique modèle constitué de particules micrométriques autopropulsées, sorte de mini robots colloïdaux. Ces expériences complétées par des études théoriques permettent de cerner les ingrédients minimaux nécessaires pour « l'auto-organisation » de groupes d'individus motiles en des foules organisées.

Les mouvements collectifs (intelligence, auto-organisation)

Jeudi 6 Novembre 2014 9:00
Au chien qui fume
33 rue du Pont Neuf
75001 PARIS