Vous êtes ici

Point sur… l’ozone atmosphérique

Rencontre avec les trois auteurs d’un rapport de l’Académie des sciences 

Découvert il y a 30 ans, le "trou" d’ozone au-dessus de l’Antarctique a mis en évidence la première manifestation d’un changement d’origine anthropique dans l’environnement : la destruction de l’ozone dans la "stratosphère" - partie haute, au-delà de 15 km d’altitude, de l’atmosphère -, débouchant sur une augmentation nocive du flux solaire UV sur notre planète. A l’inverse, l’excès d’ozone dans l’atmosphère à basse altitude ("troposphère"), notamment près des grandes villes, se révèle être néfaste pour la santé et la végétation.

Un rapport de l’Académie des sciences, « L’évolution de l’ozone atmosphérique », publié chez Tec & Doc Lavoisier, fait le point sur les observations et la recherche en 2015, à propos de ces deux facettes apparemment contradictoires, et qu’il ne faut pas confondre car les remèdes éventuels ne sont pas de même nature.

Vendredi 16 octobre à 8h45, nous vous invitons autour d’un petit-déjeûner de presse à rencontrer les trois auteurs de ce rapport :

  • Marie-Lise Chanin, de l’Académie des sciences,
  • Cathy Clerbaux
  • et Sophie Gobin-Beekmann, toutes trois directeur de recherche CNRS au Laboratoire ATmosphères, Milieux, Observations Spatiales (LATMOS/IPSL).

Comment se forme, circule et se détruit l’ozone dans l’atmosphère ? Existe-t-il un lien entre les problèmes de l'ozone troposphérique et celui de l'ozone stratosphérique? Pourquoi la pollution à l'ozone augmente-t-elle malgré les mesures prises ? La couche d'ozone stratosphérique est-elle vraiment en train de récupérer? Quelles sont les relations entre l’ozone et le climat ? Le protocole de Montréal, qui, en interdisant l’émission des composés fluorés et chlorés (CFC), a non seulement permis de réduire le "trou" d’ozone mais a également évité l’injection importante de ces gaz à effet de serre dans l’atmosphère, peut-il servir de modèle à  la COP21 ?

Ces différentes questions et  interactions seront abordées au fil de la discussion, et au gré des participants. On fera notamment le point sur l’évolution du "trou" d’ozone au-dessus de l’Antarctique, dont l’extension actuelle est exceptionnelle.

En espérant vous accueillir nombreux à cette rencontre, merci de nous répondre avant jeudi 15 octobre.

(Accueil à partir de 8h30 vendredi 16 octobre)

--

Marie-Laure Moinet
Chargée des relations avec la presse
Délégation à l'Information Scientifique et à la Communication
Académie des sciences - 23 quai de Conti, 75 006 Paris
Tel : 01 44 41 45 51 
presse@academie-sciences.fr
http://www.academie-sciences.fr
twitter : @AcadSciences

Point sur… l’ozone atmosphérique

Vendredi 16 Octobre 2015 8:45 - 11:00
Institut de France
23 quai de Conti
75006 Paris