Vous êtes ici

Colloque « Critique de la raison transhumaniste »

Collège des Bernardins

S’il est légitime d'attendre des progrès de la médecine de nouveaux moyens de lutter contre les maux qui nous accablent, il faut prendre en compte l'ambivalence de la technique moderne, qui tend à s'autonomiser pour se développer selon ses propres fins. La frontière entre les techniques renaturantes (faire entendre les sourds) et dénaturantes (produire de nouveaux records en course à pied) tend alors à s'effacer sitôt que les désirs les plus fous nés de l'imaginaire humain y voient un moyen de changer la condition humaine, finie et mortelle.

  • La réalisation de « cette utopie » est-elle souhaitable ?
  • Ne risque-t-on pas de créer un nouveau type de société totalitaire, divisant l'humanité en sous-catégories, au mépris de l'égale valeur de toutes les personnes humaines ?
  • La machine est-elle promue comme modèle de l'homme ?

Avec notamment :

  • Eric Fiat,
  • Dominique Folscheid,
  • Jean-Gabriel Ganascia,
  • P. Brice de Malherbe,  
  • Olivier Rey,
  • Jacques Testart.

Colloque « Critique de la raison transhumaniste »

Vendredi 19 Mai 2017 19:30 - Samedi 20 Mai 2017 18:00
Collège des Bernardins
5 rue de Poissy
75005 Paris