Vous êtes ici

Dimorphisme sexuel

Séance commune Académie des sciences-Académie nationale de médecine, co-organisée par Claudine Junien, Académie nationale de médecine & Alain-Jacques Valleron, Académie des sciences, Avec les interventions de :

  • Jean-François Bach,
  • Daniel Couturier,
  • Nicole Le Douarin,
  • Claudine Junien,
  • Henri Rochefort,
  • Anne Fagot-Largeault,
  • Vera Regitz-Zagrosek

Programme et résumés en ligne

Les différences liées au sexe, qu’il s’agisse de l’âge d’apparition, de la sévérité ou de la prévalence de nombreuses maladies, du métabolisme, de la réponse aux médicaments ou aux régimes, ou de comportements, sont largement reconnues. Le sexe influence le genre, et le genre influence le sexe… Mais ces différences et ces influences sont-elles suffisamment prises en compte ?  

Alors que le génome dont nous héritons de nos parents est stable, définitif, et identique dans chacune de nos cellules, nos 23 000 gènes s’expriment différemment dans le foie, le rein ou le cerveau selon le sexe ou l’âge, parce que des marques épigénétiques du sexe modulent l’expression des gènes, comme une sorte de mémoire pour se « souvenir » de son sexe, dès le début de la vie…

Merci de nous signaler votre présence

Marie-Laure Moinet, relations presse 
Tel : 01 44 41 45 51  presse@academie-sciences.fr  
http://www.academie-sciences.fr     
twitter : @AcadSciences

A suivre…

Mardi 8 décembre  : L’épigénétique et la transmission des caractères acquis seront au centre du colloque scientifique : Can epigenetics explain transgenerational transmission of acquired traits ?

Dimorphisme sexuel

Mardi 1 Décembre 2015 14:30 - 17:30
Académie des sciences
23 quai de Conti, Grande salle des séances
75006 Paris