Vous êtes ici

Visites

visite scientifique au musée du quai Branly - Jacques Chirac avec nos confrères allemands

Pour la première fois, le musée du Quai Branly nous invite à découvrir les technologies d'imageries qui soutiennent son travail d'analyse des œuvres.

Nous serons accueillis par Philippe Charlier, son directeur du département de la Recherche et de l’Enseignement avant que Christophe Moulherat, chargé d’analyse des collections au département du Patrimoine et des Collections du musée, ne nous présente HIROX, une loupe binoculaire 3D.

Visite de l’Institut des Systèmes Intelligents et de Robotique avec nos confrères allemands

Sorbonne Université nous propose de visiter l’Institut des Systèmes Intelligents et de Robotique (ISIR). Nous y rencontrerons Stéphane Doncieux coordonnateur du projet européen DREAM, qui vise à trouver des solutions algorithmiques pour améliorer l’autonomie des robots dans des environnements ouverts. Ces algorithmes alternent des phases d’interaction avec l’environnement et des phases d’analyse ou de restructuration semblables à celles de notre sommeil.

LifeTime Project à l’Institut Curie avec nos confrères allemands

Le LifeTime Project est une initiative franco-allemande qui vise à comprendre la trajectoire d’une maladie à partir de technologies émergentes. Ce projet sera officiellement lancé à Berlin début mai et nous bénéficions d’une rencontre en avant-première à l’Institut Curie, un des organismes fondateurs du projet. Cette visite est organisée dans le cadre de notre échange franco-allemand, le mercredi 3 avril de 13h30 à 18h30.

Nous étions huit pour cette visite du laboratoire souterrain de l’ANDRA le 24 septembre 2018. Une journée bien remplie pour découvrir ce site, situé aux confins du bassin parisien. Géologie, géosciences, physique, chimie, génie civil… toutes les sciences étaient là, à 500 mètres sous terre. 

Pages

C’est un luxe que les journalistes de l’AJSPI goûtent avec délectation. Plusieurs fois par an, l’association visite un laboratoire ou un institut de recherche français. Ces labos ne sont pas forcément sous le feu d’une actualité brûlante. Et c’est justement ce qui fait leur intérêt. Car nous autres, journalistes, avons beau donner des coups de projecteur aux équipes de recherche à la faveur de nouvelles publications, la science, on le sait, se fait en continu. Mais les visites de l’AJSPI font aussi la part belle aux musées de médecine confidentiels, aux expositions scientifiques et autres curiosités du patrimoine. Histoire de prouver que culture et science font décidément bon ménage.