Conférence de presse : conception de micro-organes sur puce

Dans le cadre d’une collaboration franco-japonaise, un chercheur du CNRS et de l’université de technologie de Compiègne conçoit des “micro-organes sur puce”.
 
Éric Leclerc, directeur de recherche du CNRS au laboratoire BioMécanique et BioIngénierie de l’université de technologie de Compiègne (UTC), collabore avec des équipes francojaponaises, au Limms (CNRS / université de Tokyo), sur la création de micro-organes sur biopuce, qui permettent d’étudier des mécanismes du fonctionnement hépatique normaux ou pathologiques dans des conditions proches de la réalité physiologique. Il poursuivra cette fructueuse collaboration après son retour à l’UTC en 2020.
 
Directeur de recherche CNRS au laboratoire BioMécanique et BioIngénierie (BMBI - université de technologie de Compiègne / CNRS) entre 2003 et 2015, Eric Leclerc poursuit à Tokyo des travaux sur les micro-organes sur biopuce microfluidique au sein du Limms, un laboratoire franco-japonais de recherche sur les micro et nanotechnologies, qu’il a codirigé de 2016 à 2018.  
 
Le Limms (Laboratory of Integrated Micro Mechatronic Systems) associe le CNRS et l’IIS (Institute of Industrial Science), à l’université de Tokyo. Le Limms poursuit, en collaboration avec seize laboratoires japonais, des travaux sur les micro et nanotechnologies appliqués à toutes sortes de domaines : énergie, capteurs, optique… et notamment la biologie.  
 
Les recherches d’Éric Leclerc ont pour objectif central l’utilisation de microtechnologies pour reconstituer des organes miniatures toujours plus proches de l’original biologique, susceptibles de servir de modèle in vitro pour étudier des pathologies ou la toxicité de médicaments ou de polluants. Ces micro-organes s’avèrent bien supérieurs aux classiques cultures cellulaires en boîtes de Petri.  
 
Éric Leclerc a notamment collaboré avec trois éminents chercheurs de l’Université de Tokyo : Yasuyuki Sakai, Teruo Fujii et Tsuyoshi Minami.  
 
Le professeur Yasuyuki Sakai dirige un laboratoire (Organs and biosystems engineering) spécialisé dans l’ingénierie des organes et des biosystèmes, appliquée aux tests de molécules thérapeutiques et à la médecine régénérative. De 2015 à 2019, Éric Leclerc a travaillé avec lui sur le contrôle de la croissance de cellules hépatiques dans une biopuce microfluidique à partir de cellules souches pluripotentes induites (iPSC) afin d’obtenir un micro-organe (foie).  
 
Le professeur Teruo Fujii dirige un laboratoire (Applied Microfluidic Systems Lab) consacré aux applications, notamment biologiques, des systèmes microfluidiques. Son équipe a en particulier mis au point un capteur permettant de mesurer localement avec précision l’oxygène dans des tissus. Éric Leclerc a étudié avec lui un phénomène propre aux cellules hépatiques : elles ne jouent pas toutes le même rôle, selon qu’elles sont situées dans un zone riche ou pauvre en oxygène. 

Le laboratoire (Supramolecular Materials Design Laboratory) du professeur Tsuyoshi Minami développe des capteurs innovants, reposant sur des transistors organiques réalisés dans un matériau dont la conductivité varie en présence d’une certaine molécule. Éric Leclerc a travaillé avec lui sur la mesure en temps réel de la concentration de certains métabolites dans le fluide irriguant une biopuce.  
 
Éric Leclerc reviendra à l’UTC en 2020 mais prolongera ces collaborations franco-japonaises. 
 
INTERVENANTS
 
Éric Leclerc, directeur de recherche CNRS au laboratoire BioMécanique et BioIngénierie (BMBI – UTC / CNRS)
 
Yasuyuki Sakai, professeur, directeur du laboratoire Organs and biosystems engineering à l’université de Tokyo.  
 
Teruo Fujii, professeur, directeur du laboratoire Applied Microfluidic Systems Lab à l’université de Tokyo, vice-président de l’Université de Tokyo.
 
Tsuyoshi Minami, professeur, directeur du laboratoire (Supramolecular Materials Design Laboratory) à l’université de Tokyo. 
 
INFORMATIONS PRATIQUES
 
Petit-déjeuner dans les locaux de l'UTC à Paris, 62 Bd de Sébastopol, 75003, le 23 octobre 2019, à 9h15.
 
Suite aux questions-réponses avec l’auditoire, les journalistes qui le souhaitent auront l'opportunité de s'entretenir en privé avec les chercheurs (inscription souhaitée).
 
 Pourriez-vous avoir l’amabilité de confirmer votre venue à interactions-presse@utc.fr.
 
CONTACT PRESSE

Odile WACHTER
Email : odile.wachter@utc.fr
Tel : 03.44.23.49.47 // 06.45.49.53.34

Conférence de presse : conception de micro-organes sur puce
Mercredi 23 Octobre 2019 9:15
UTC Paris
62, Bd de Sébastopol
75003 Paris