Une espèce nouvelle de chauve-souris découverte dans les forêts d’Europe

Une espèce de chauve-souris encore inconnue de la science vient d’être découverte par des chercheurs de l’Université de Montpellier (Institut des sciences de l’évolution de Montpellier) en collaboration avec leurs collègues de la Station Biologique de Doñana (Espagne) et du Muséum de Genève.

Un petit nouveau vient de faire son entrée dans la liste des espèces décrites par les scientifiques : le Murin cryptique, ou Myotis crypticus, une nouvelle espèce de chauve-souris vivant dans nos forêts.

« Alors que l’on pense souvent que la biodiversité européenne n’apporte plus de surprises, c’est pourtant en Europe occidentale que cette nouvelle espèce de chauves-souris a été découverte », explique Sébastien Puechmaille, généticien à l’Institut des sciences de l’évolution de Montpellier (Isem). « Une colonie de reproduction de ce chiroptère nouveau pour la science est même installée aux portes de la ville de Genève » précise Manuel Ruedi, conservateur au Muséum de Genève où une partie des recherches a été menée.

Découverte grâce à la génétique moléculaire

Comment cette espèce est-elle restée dans l’ombre jusqu’ici ? « La faune des chauves-souris d’Europe compte une quarantaine d’espèces mais beaucoup d’entre elles se ressemblent comme deux gouttes d’eau. C’est principalement grâce à des méthodes de génétique moléculaire que le pot aux roses a été découvert » explique Sébastien Puechmaille.

En effet, la nouvelle espèce, baptisée le « Murin cryptique » (Myotis crypticus), a été confondue jusqu’ici avec une espèce voisine, le Murin de Natterer, dont elle ne se différencie que par de subtils caractères externes. Les séquences ADN sont par contre sans appel : ces deux espèces ne se mélangent pas.

« La nouvelle espèce vit dans des régions boisées d’Italie, de Suisse, de France et d’Espagne  soumises à une pression humaine grandissante, il est donc urgent de l’étudier plus en détail pour connaître ses besoins de protection », précisent les chercheurs.

Cette découverte a été publiée en ligne dans le dernier volume de la revue Acta Chiropterologica, spécialement dédiée à l’étude des chauves-souris du monde.

Photo : Murin cryptique du Jura vaudois (Suisse) © Manuel Ruedi – Muséum de Genève

https://bioone.org/journals/Acta-Chiropterologica/volume-20/issue-2/15081109ACC2018.20.2.001/Two-New-Cryptic-Bat-Species-within-the-Myotis-nattereri-Species/10.3161/15081109ACC2018.20.2.001.full
 

CONTACT PRESSE UM - Aline Périault - 04 34 43 31 89 - aline.periault@umontpellier.fr

CONTACT CHERCHEUR - Sébastien Puechmaille - 06 88 97 77 55 - sebastien.puechmaille@umontpellier.fr