Communiqués

3e anniversaire des Objectifs de développement durable (ODD) : l'IRD rappelle le rôle majeur de la science mondiale

L'atteinte des Objectifs de développement durable (ODD) sera au cœur des discussions de la 73e assemblée générale des Nations unies qui se tient cette semaine. Une occasion pour l'Institut de recherche pour le développement de rappeler son engagement en faveur des ODD et le rôle majeur de la science mondiale pour les atteindre.

Audition du Centre scientifique et technique du bâtiment (CSTB)

Jeudi 27 septembre 2018, à 9 heures, l'Office organise l'audition, ouverte à la presse, de M. Étienne Crépon, président du Centre scientifique et technique du bâtiment (CSTB) sur son rapport d'activité 2017, en application de l’article L.142-1 du code de la construction et de l'habitation. La réunion sera diffusée en direct sur le site de l’Assemblée nationale.

Les journalistes sont invités à se présenter au 101 rue de l'Université (salle Lamartine), munis d'une carte de presse et d'une pièce d'identité.

Colloque – L'innovation aujourd'hui et demain

8 Sessions

  • En route to a '2020 Vision' for Human Genomics and Precision Medicine
  • L’homme réparé, maladies génétiques, ingénierie des génomes humains en 2030
  • Big Data, Deep Learning, Intelligence artificielle au chevet de la médecine
  • Table-ronde : La croissance des startup, le cas particulier des entreprises de biotechnologies rouges
  • Delivering biotechnology to market faster: the role of data, process and machine intelligence
  • La bioéconomie : perspectives 2030
  • L’éthique des biotechnologies

Colloque « Le droit à l'épreuve du numérique »

À l’heure du développement numérique et des promesses de l’intelligence artificielle, la nature de la preuve, la démarche d’accès à la vérité, l’identité même, évoluent profondément. La justice promet d’être prédictive et le droit d’être bousculé par un afflux massif de données interprétées par des algorithmes.

Contrôle génétique de la fonction du thymus chez l’homme : une aiguille dans une botte de foin

Un travail porté par des chercheurs de l’université Paris Diderot, de l’Inserm et de l’Institut Pasteur a révélé l’existence d’un contrôle génétique de la fonction du thymus humain. Il s’intègre dans l’objectif de médecine personnalisée du projet « Laboratoire d’excellence » Milieu Intérieur coordonné par l’Institut Pasteur. Les résultats de l’étude font l’objet d’une publication dans la revue Science Translational Medicine le 5 septembre 2018.

Journée de lancement du projet Sciences 2024

Pour les amateurs de sciences et sports, vous pouvez assister à la journée de lancement du projet Sciences2024 le mardi 4 septembre de 9h à 16h30 à l’École polytechnique. Le projet Sciences2024 vise à aider les sportifs français de haut niveau à améliorer leurs performances en vue des Jeux Olympiques et Paralympiques de 2024, en mettant à leur disposition la recherche menée par les scientifiques et les étudiants de 11 grandes écoles, et du CNRS, dont l’X.

Identification de mécanismes moléculaires empêchant la réplication du virus de la rougeole

Une équipe de l'Institut de Biologie Structurale (CEA/CNRS/UGA), en collaboration avec l'INSERM, vient de découvrir une nouvelle interaction entre deux protéines du virus de la rougeole. Dans une région protéique très flexible et dynamique d’une longueur de plus de 300 acides aminés, cette interaction ultra-faible, n’utilisant que quatre acides aminés est pourtant essentielle car la modification de ceux-ci empêche la réplication du virus de la rougeole. Cette zone de la chaîne protéique pourrait constituer une nouvelle cible pour traiter l’infection par la rougeole, voire d’autres virus de la même famille très dangereux pour l’Homme. Ces résultats sont publiés dans Science Advances le 22 août 2018.

L’épopée de la découverte des neutrinos

Des physiciens français organisent la toute première conférence internationale sur les grandes étapes de la recherche sur les neutrinos. Le CEA, le CNRS et l’Université Paris-Diderot vous invitent à cette belle occasion de rentrer dans l’intimité de ces particules fantômes qui nous assaillent et nous traversent de toutes parts sans que nous en ressentions le moindre frémissement.

En savoir plus  ? Cliquez là.

Pourquoi perdons-nous conscience lors d'une anesthésie générale ?

À l’état conscient, différentes aires du cerveau, même non connectées anatomiquement, peuvent fonctionner en phase, grâce au phénomène de « réverbération » de l’information dans le cerveau. C’est cette propriété qui est bloquée sous anesthésie générale.

Participez à la compétition vidéo des Nations Unies en faveur du climat !

Participez à la 4ème édition de la Global Youth Video Competition, un concours vidéo international pour les jeunes en faveur du climat.

Pages